Accueil > franchise-metier > Franchise de service à la personne

FRANCHISE DE SERVICE à LA PERSONNE



1. Franchise de service à la personne: Un marché en croissance!

Fotolia_23224889_XS.jpgLa franchise de service à la personne évolue sur un marché qui regroupe l’ensemble des services contribuant au mieux-être des personnes à leur domicile. Les besoins évoluant et les habitudes de vie aussi, le marché des services à la personne connait une forte croissance, correspondant à une demande sociale importante et diversifiée. De plus, le secteur bénéficie de la politique de soutien mise en place par l'Etat.

Les services à la personne, pour quel besoin ? :

Les services à la personne répondent à plusieurs besoins :

  • Les services à la famille : garde d’enfants, accompagnement des enfants dans leurs déplacements, soutien scolaire...
  • Les services de la vie quotidienne : travaux ménagers, petits travaux de jardinage, petit bricolage...

Pour plus de détails, vous pouvez consulter l'article de loi qui définit le champ des services à la personne, loi du 26 juillet 2005, l'article D.129-35 du code du travail.

Les services à la personne : Quel marché ?

Le marché des services à la personne est un des secteurs de l’économie française dont la croissance a été la plus forte au cours des quinze dernières années en termes de création d’emplois. Cette croissance a été constatée malgré certains freins que l'Etat tente de remédier.  Le déblocage de ces freins permettrait de doubler le taux de croissance des effectifs employés au cours des trois prochaines années.

Le service à la personne : Un marché dynamique !

Selon une dernière étude réalisée en juin 2012, par le cabinet Oliver Wyman et la Fédération du service au particulier (FESP), le secteur des services à la personne connaît une croissance exponentielle depuis 2005. Il faut dire que l'Etat Français n'a cessé durant ces dernières années de le soutenir et de mettre en place des incitations pour son développement.

En 2011, les services à la personne (SALP) représentaient 1,1 % du PIB, soit 17,3 milliards d’euros et affichent 6% de l’emploi (contre 4 % en 2005). Ce chiffre en croissance par rapport aux années précédentes est dû, notamment, au plan Borloo mis en place en 2005, et qui depuis, montre une croissance de 6 % par an.

Le secteur des services à la personne est constitué principalement :

  • de l'assistance aux personnes âgées ou dépendantes représente (61 % des SALP),
  • le ménage/repassage (23,2 %).


Encore du potentiel !

C'est un secteur encore fragile malgré le nombre d’entreprises de SALP depuis 2005 : + 52 % par an, avec 80 % d’entre elles sont des TPE ou des PME. Les franchises de service à la personne se développent permettant ainsi de mieux répondre aux besoins évolutifs des clients. 

D'ailleurs, c'est dans une politique claire que l'Etat encourage le déploiement de ce type d'entreprise. en effet, le maintien à domicile coûte 2,8 fois moins cher pour l’État, d’autant que le nombre de places disponibles est insuffisant dans les établissements spécialisés et les hôpitaux.

En savoir plus sur les réseaux qui recrutent dans le secteur "Franchise service" !

2. Le Chèque emploi service universel

aide_a_domicile.jpgLe Chèque emploi service universel (Cesu) a été créé dans le cadre de la politique conduite pour favoriser les services à la personne (plan de développement des services à la personne - loi n° 2005-841 du 26/07/2005) et  est en vigueur depuis le 1er janvier 2006.

C’est une offre proposée aux particuliers pour leur faciliter l’accès à l’ensemble des services à la personne. On le retrouve sous deux formes :

  • le Cesu "déclaratif" permet au particulier employeur de déclarer la rémunération de son salarié sur Internet (www.cesu.urssaf.fr) ou au moyen d’un volet social contenu dans un carnet ou dans un chéquier emploi service universel ;
  • le Cesu préfinancé est un titre de paiement à montant prédéfini. Il est financé en tout ou partie par une entreprise, un comité d’entreprise, une mutuelle, une caisse de retraite, une collectivité territoriale,...

Il sert à rémunérer un salarié à domicile, une assistante maternelle agréée, un prestataire de service ou une structure d’accueil (crèche, halte-garderie, ...). En cas d’emploi d’un salarié à domicile, le particulier doit déclarer sa rémunération sur Internet (www.cesu.urssaf.fr) ou au moyen du volet social Cesu.

Le Chèque emploi service universel présente plusieurs avantages comme celui de simplifier les démarches déclaratives  et l'utilisateur bénéficie des avantages fiscaux liés à l'emploi d'une aide à domicile (avantage fiscal de 50% des dépenses engagées dans la limite d'un plafond annuel).


3. Le Plan 2 de développement des services à la personne

Fotolia_16850881_XS.jpgLe plan 2, lancé le 24 mars 2009, se situe dans le prolongement du plan 1 de développement des services à la personne de janvier 2006 qui a été un formidable accélérateur de la création d’emplois avec 2 millions de professionnels salariés dans le secteur en 2009. Il comprend notamment la mesure d’offrir des chèques emploi à domicile à 1,5 million de familles.

Le plan 2 vise trois grands objectifs :

  • Soutenir la création d’emploi dans les services à la personne avec pour objectif la création de 100 000 emplois chaque année ;
  • Poursuivre la professionnalisation et améliorer la qualité des emplois, avec la mise en place d’un baromètre pour mesurer les avancées concrètes ;
  • Simplifier et assouplir les outils pour atteindre un milliard d’euros en Cesu préfinancés en 2012.

Depuis 2005, les services à la personne ont connu un essor considérable. Le nombre d’acteurs s’est multiplié passant de 5 500 à 19 000 organismes agréés de services à la personne (franchisés ou indépendants), et le Cesu pré-financé, moyen simple de paiement, s’est fortement développé.

Cinq nouvelles activités de services à la personne ont vu alors le jour avec une des mesures du plan qui visait à étendre les avantages fiscaux à de nouveaux services à la personne. La liste étant limitée à 21 activités, le plan 2 homologue 5 nouvelles activités afin de soutenir et favoriser le développement de l’emploi dans le secteur.
Les nouvelles activités sont :

  •  L’aide aux aidants familiaux
  •  L’audit éco-habitat
  •  La prévention des accidents de la vie courante au domicile
  •  L’assistance informatique à distance
  •  Le soutien scolaire en mini groupes dans les Zones Urbaines Sensibles


Cliquez sur la franchise de services à la personne  qui vous intéresse:

4007.jpg